Vous souhaitez approfondir vos connaissances sur le design haussmannien ? Le célèbre immeuble haussmannien parisien possède une façade ornée, de beaux balcons et un toit en zinc. 60 % de Paris est constitué de ces résidences haussmanniennes Baron, qui datent du Second Empire et ont servi de modèles pour l'urbanisme dans le monde entier. Ce billet s'adresse à toute personne intéressée par l'achat d'un appartement haussmannien à Paris ou simplement pour en savoir plus sur ces bâtiments extraordinaires.

Pourquoi y a-t-il plus d'Haussmanniens dans certaines régions ?

Les innovations d'Haussmann ont surtout été mises à profit pour relier les six grandes gares parisiennes. Il souhaitait aérer la ville sans se laisser aller à la lenteur, et avait un penchant pour les lignes épurées et la perspective. Au lieu de détourner ou d'agrandir les routes, il dessine des trous rectilignes massifs au milieu des immeubles. Découvrez où se cachent les haussmanniens sur un plan moderne de Paris.

haussmanniens dans certaines regions

Les façades haussmanniennes se ressemblent !

Pour Haussmann, l'ordre et la cohérence architecturale allaient de pair. Même s'il n'a jamais construit personnellement une structure, ses normes garantissaient que tous les bâtiments seraient très uniformes.

A lire également  Pourquoi utiliser un tampon dateur personnalisable ?

L'extérieur, par exemple, exigeait une pierre taillée. Cette pierre précieuse n'était plus seulement accessible aux riches, mais était entrée dans la vie courante. De nouvelles techniques pour déplacer, tailler et soulever les blocs de pierre ont permis de les employer dans des projets de construction. Le matériau est originaire de la région parisienne, de l'Oise et de plus loin encore.

les facades haussmanniennes

La hauteur des façades de tous les immeubles d'un même îlot doit être la même, car c'est une autre règle imposée par Haussmann pour obtenir une unité visuelle. La hauteur maximale autorisée pour la façade était de 18 m, soit 6 étages, et elle devait être proportionnelle à la largeur de la rue. Cette règle garantit que Paris sera toujours belle et harmonieuse.

Pour leurs toits, les haussmanniens utilisent des plaques de zinc : un matériau bon marché, simple à découper et à poser. C'était aussi un nouveau matériau à l'époque, signe d'une extrême modernité. Et étonnamment, grâce à la légèreté du zinc, les charpentes s'allègent.

Les embellissements extérieurs devaient également être assortis. Entre le premier étage et la mezzanine, par exemple, étaient striés de profonds refends (lignes tracées pour reproduire les joints entre les pierres) et de bossages et moulures, caractéristiques du style haussmannien.

A lire également  Quels sont nos livres thrillers psychologiques préférés ?

Un plan classique haussmannien 

Les hygiénistes de l'époque appréciaient la circulation de l'air et la lumière naturelle, deux caractéristiques du design haussmannien. Pour cette raison, de nombreux complexes d'appartements sont disposés en forme de L ou de U, avec des blocs de connexion disposés de manière à ce qu'ils ne fassent qu'un :

  • un appartement haussmannien est généralement situé au dernier étage d'un immeuble ;
  • possède un grand hall central qui mène à une série de pièces adjacentes ;
  • ces pièces comprennent une réception et plusieurs pièces, ainsi qu'une cour extérieure à laquelle on accède par un escalier de service.