Vous souhaitez vous offrir, à vous ou à votre enfant, un appareil dentaire, mais vous êtes vite déconcerté en voyant les prix ? Comme chacun le sait, il ne faut pas compter sur la sécurité sociale pour vos soins dentaires. Heureusement, des mutuelles existent et tentent de rendre les soins dentaires accessibles à tous. Pour savoir comment ça marche, nous vous invitons à lire notre article.

Quel appareil dentaire choisir et à quel prix ?     quel appareil dentaire choisir et a quel prix

En fonction du modèle et des traitements nécessaires, se faire poser un appareil dentaire peut coûter entre 400 et 1000 euros par semestre. Le prix moyen est d’environ 700 euros. Ces tarifs sont librement fixés par les prestataires et sont, de ce fait, extrêmement variables. Parmi les appareils dentaires les plus courants, on retrouve :

  • Les bagues métalliques : elles ont l’inconvénient d’être visibles, mais elles sont les moins chères sur le marché. C’est le dispositif le plus couramment choisi ;
  • Les bagues en céramique : elles sont plus discrètes, mais un peu plus chères. Elles restent un bon compromis entre coût et esthétique ;
  • Le traitement lingual : parfaitement esthétique vu que les bagues sont invisibles et sont placées derrière les dents ;
  • Les appareils amovibles : sous forme d’une gouttière que le patient peut enlever et remettre en place à sa guise ;
  • Les faux palais : servent à corriger de petits défauts de dentition.
A lire également  Cigarette électronique : pourquoi la vouloir ?

Vous avez donc le choix entre ces différents dispositifs, en fonction de vos besoins et de votre budget.

Comment s’effectue le remboursement des appareils dentaires ?

Le remboursement se fait via deux organismes, la sécurité sociale et la mutuelle.

La sécurité sociale

Le remboursement des soins dentaires, en général, et des appareils dentaires, en particulier, par la sécurité sociale est minime et loin d’être suffisant. En effet, le tarif de base fixé par l’assurance sociale pour les appareils dentaires est de 182,75 €, vous ne percevez que 70 % de ce prix, c’est-à-dire 127,92 euros. De plus, des conditions s’appliquent pour bénéficier de ce remboursement. Il faut notamment avoir moins de 16 ans au moment du début des soins, mais aussi obtenir l’accord préalable de la sécurité sociale. Il serait donc plus judicieux de souscrire à une mutuelle avant même d’entamer vos soins dentaires.

La mutuelle santé

Une mutuelle santé est vraiment indispensable si l’on souhaite s’offrir des soins dentaires complets et de qualité. En fonction du contrat choisi, celle-ci va vous rembourser une partie, voire l’intégralité des frais.

Les agences de mutuelle santé proposent, dans leurs contrats, deux formats de remboursement, en pourcentage ou en forfait. Si vous optez pour un forfait, votre complémentaire santé met à votre disposition une somme à dépenser chaque année dans vos soins dentaires. Si vous choisissez une formule en pourcentage, le montant du remboursement sera en fonction de vos dépenses. Il existe également plusieurs niveaux de garantie, les abonnements les plus chers vous permettent de couvrir 100 % de vos frais, même les plus onéreux ! N’hésitez pas à discuter de tous les détails de votre contrat avec votre assureur.

A lire également  Comment avoir des cuisses fines en 4 semaines ?

Maintenant, vous savez tout sur le remboursement des appareils dentaires.