Étant donné que l’acquisition d’une voiture est un lourd investissement, tous les acheteurs sont souvent à la recherche de la meilleure offre du marché. Dans cette quête, ils sont nombreux à se tourner vers l’importation de véhicules en provenance de pays comme l’Allemagne. Le choix de ce pays serait plus avantageux au regard de plusieurs critères. En réalité, s’agit-il une bonne idée ? Qu’y a-t-il à retenir de l’importation des véhicules d’Allemagne ?

Le choix du modèle

Il est indéniable que les berlines allemandes font rêver. En effet, elles sont confirmées solides, confortables et elles sont fabriquées à partir de matériaux à la pointe de la technologie. En optant pour l’import d’une voiture d’Allemagne, l’acheteur a une palette de choix beaucoup plus grande qu’en France.

Les constructeurs sont en effet plus nombreux et commercialisent chacun des modèles correspondant à toutes les classes. Des véhicules luxueux aux sportifs, en passant par les SUV ou les citadines, l’offre est diversifiée et a donc le mérite d’attirer plus de monde.

L’âge et l’entretien du véhicule

La voiture est pour l’Allemand ce qu’est le vin pour le Français. Vous l’aurez compris, les Allemands vouent un grand amour au secteur de l’automobile. Ils chérissent leurs voitures et ne lésinent pas sur l’entretien. Les contrôles de qualité y sont d’ailleurs beaucoup plus rigoureux qu’en France.

En plus, de nouveaux modèles sortent constamment d’usine avec des innovations toujours plus poussées. La plupart des Allemands ont donc une facilité à changer plus régulièrement de voitures. Le marché de l’occasion est dès lors constamment alimenté. Sous cet angle, une importation de voitures est avantageuse car les véhicules sont relativement récents et jouissent d’un bon entretien.

Des prix attractifs

On ne le niera pas, le prix est l’un des facteurs déterminants qui motive l’import de voitures allemandes en France. La différence de prix avec les revendeurs français est assez grande. Elle est estimée à 30 % pour les voitures d’occasion et à 40 % pour les neuves. Pour un même budget, l’Allemagne propose des voitures avec plus de fonctionnalités qu’en France.

Attention aux arnaques

Comme sur tous les marchés, certaines offres allemandes sont susceptibles d’être frauduleuses en l’occurrence lorsqu’il s’agit d’un achat chez un particulier. Dans ce cas-là, l’acheteur peut se retrouver avec de faux documents ou un véhicule non conforme à la description.

Pour éviter cela, le recours à un mandataire automobile est une option de sécurité. Les offres de ces professionnels sont nombreuses sur Internet. Le cas échéant, l’acheteur doit exiger à l’achat l’ensemble des documents ci-après :

  • la facture et le bail de vente,
  • l’attestation de la visite technique,
  • le document du constructeur,
  • le certificat de non-gage ou le document de propriété,
  • la carte crise accompagnée du cachet attestant de la non-immatriculation de la voiture,
  • la fiche d’entretien du véhicule.

Les justificatifs des réparations effectuées peuvent aussi être demandés s’ils sont disponibles.

Alors, bonne ou mauvaise idée ?

L’import d’une voiture d’Allemagne est à tout point de vue bénéfique pour l’acheteur. Cependant, il est important de maîtriser le processus et les frais afférents, de l’achat jusqu’au convoiement du véhicule. Il ne faut également pas hésiter à faire des comparaisons avec des revendeurs locaux, en fonction du modèle choisi, afin de s’assurer que l’option de l’import est la meilleure. Toutefois, des spécialistes sont disponibles pour accompagner ceux qui le désirent.